Captain Fantastic, de Matt Ross, inoubliable

captainfantastic

Vivent dans une forêt du nord-ouest américain un homme et ses 6 enfants. Ils chassent, ils s’entraînent à toutes sortes de choses, ils étudient, ils font de la musique. Ils ont un véhicule : un ancien bus scolaire dénommé Steve qui leur permet d’aller au besoin à la ville la plus proche. La mère n’est pas là et son absence qui est amenée à se prolonger va bouleverser la vie de la famille. Le père – un brin psychorigide – et surtout ses enfants vont devoir se frotter au monde extérieur. A moins que ce ne soit le monde extérieur qui se frotte à eux. Mise à l’épreuve générale.

C’est très tendre. C’est surprenant. C’est beau. C’est émouvant. C’est plein d’amour. Ca nous parle de nos absurdités civilisationnelles. Je sais que je vais y penser, y repenser, encore et encore. Chouette, un nouveau copain !

A voir absolument.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *