Complètement idiome !, de Maria Grazzini, un dictionnaire qui se lit

idiome

Il y a bien longtemps, débat avec ma mère pour qui un dictionnaire, « ça se consulte, ça ne se lit pas ». Dans son ouvrage Complètement idiome !, Maria Grazzini, traductrice de son métier, passe en revue une centaine d’expressions de notre langue et – c’est ce qui fait tout l’intérêt de son travail –  les compare avec des expressions de même sens dans d’autres langues. Selon les cas l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’italien et d’autres . C’est savoureux.

J’ai appris beaucoup de choses. Par exemple, dans Le Parrain (le premier des trois), le personnage de Johnny Fontane (le chanteur à qui un rôle est refusé) pleurniche sur son sort. Il se fait traiter de tapette par Don Corleone. Au son dans le film on entend l’italien et phonétiquement ça donne FINOKIO. J’avais compris à l’époque qu’en italien, tapette se disait « fino occhio » ( l’oeil fin d’après moi). Et j’avais cherché à comprendre pourquoi en faisant tout un tas d’associations d’idées. J’avais faux. Il fallait entendre non pas « fin’ occhio » mais « finocchio », le fenouil, mot italien que je ne connaissais pas. Mais pourquoi fenouil pour tapette ? Explications dans Complètement idiome !. Qui se lit. « Oui, mais c’est pas vraiment un dictionnaire… ». Et ça serait reparti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *