Fist of legend, de Gordon Chan avec Jet Li, mieux vaut tard que jamais

fistoflegend

En 1972 sort La fureur de vaincre. J’ai 11 ans et dans mon milieu familial et scolaire, Bruce Lee et les films de karaté appartiennent à un sous-genre à dédaigner et que l’on ignore.

En 1994 sort Fist of legend, remake de La fureur de vaincre. Je suis alors majeur et vacciné et je n’ai aujourd’hui aucun souvenir de ce film. Erreur !

Fist of legend se déroule en 1937 en Chine. Le pays est la proie des grandes puissances, et en partie occupé par le Japon. C’est l’histoire d’un étudiant chinois (Jet Li) qui revient du Japon à l’annonce de la mort de son maître de kung-fu sur laquelle il va enquêter. Le film dénonce le militarisme, le colonialisme, le chauvinisme. C’est aussi un appel à la tolérance, et à la résistance. L’histoire se tient. De très bons et beaux combats, assez brutaux, et assez naturels, quoique très spectaculaires. En particulier l’affrontement devant le tombeau du maître. Jet Li est déjà aussi bon comédien qu’expert en art martiaux. Certains aficcionados disent même que Fist of legend est le meilleur film de kung-fu à ce jour !

Film vu sur Arte hier soir. Mieux vaut tard que jamais.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *