Guibord s’en va-t-en guerre, de Philippe Falardeau, trop drôle

guibord_s_en_va_t_en_guerre

Débarque un matin dans la vie de Steve Guibord, député fédéral indépendant de Prescott-Makadewà-Rapides-aux-Outardes – vaste territoire-, un jeune stagiaire en sciences politiques venu de Port-au Prince, dénommé Souverain. Peu de temps après, Steve se retrouve détenir une voix décisive à la veille d’un vote au parlement canadien sur l’entrée en guerre du pays aux côtés des USA dans un conflit moyen-oriental. Coaché, guidé, conseillé par Souverain dont la culture politique est largement supérieure, Steve annonce qu’il voit là « une fenêtre de démocratie directe » et décide de consulter ses électeurs, lesquels ont quelques conflits locaux en cours, entre amérindiens, mineurs, routiers, bûcherons, autres élus locaux et commerçants. Aidé par sa femme qui est plutôt pour, et par sa fille qui est carrément contre, et face au Premier ministre qui tente de l’influencer, que choisira de voter Guibord, et pour quelles raisons ?

Pourquoi aller voir Guibord s’en va-t-en guerre séance tenante?

Parce que vous allez rire. Parce que vous allez tomber sous le charme de Guibord, à qui pas grand chose n’est épargné,  et de sa famille. Parce que vous allez vous régaler de ce Québec un peu inventé, et hyper dépaysant de mon point de vue. Parce que ce film traite avec humour le grave sujet de la guerre en Irak (et aussi pour nous français celle de l’intervention en Libye) et la manière dont les gouvernants embarquent leur pays avec cynisme. Parce que dans ce film il y a, entre autres trouvailles, celle de faire regarder la situation en cours par la famille et les amis de Souverain. En politique, ce sont des connaisseurs.

Allez-y !

Et allez visiter le site internet du député Steve Guibord

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *