Hugo et les secrets de la mémoire, d’Anne-Marie Gaignard, utile et facile

J’ai découvert le livre en animant un stage de formation. L’histoire d’Hugo est le prétexte à faire découvrir quelques techniques simples pour facilement apprendre une récitation, mémoriser une leçon, une carte ou un schéma, résumer un texte, etc.

J’essaye depuis de mettre le livre dans les mains de mes enfants. Mais avec délicatesse. Car attention, ce qui serait perçu comme une « survente » rendrait ma démarche contreproductive : leur refus depuis 15 ans de visionner The party de Blake Edwards en témoigne !

Que nous dit Anne-Marie Gaignard ? Que si l’on s’appuie sur ce que notre cerveau aime faire (faire des petites pauses, aller dans le sens des aiguilles d’une montre, associer aux concepts des images que l’on dessine soi-même, ne pas manipuler trop d’informations à la fois, …), on rend nos processus de mémorisation plus efficaces, plus rapides, plus durables.

Il y a là comme l’écho du Libérez votre cerveau ! d’idriss Aberkane, dans une déclinaison pratique, adaptée aux apprentissages des enfants dès le CE2. Des enfants ? Pas seulement me semble-t-il.

Bon, évidemment, aujourd’hui, dès le CE2, en quelques heures, ces pratiques hyper simples sont expliquées aux enfants. Les leçons sont ainsi plus facilement apprises, par toutes et tous, en autonomie, les résultats s’améliorent, les décrocheurs potentiels ne décrochent pas, les inégalités scolaires issues des inégalités sociales ont tendance à se gommer.

Non ?

C’est pas comme ça que l’école industrielle républicaine marche en France ? Elle ne s’intéresse pas à la manière dont fonctionne le cerveau des enfants ? Elle aggrave les inégalités au lieu de soutenir ceux qui en ont le plus besoin ? Ah, pardon, j’avais oublié comment ça marche. On a le droit de rêver ! Bon, j’arrête, je vais finir par radoter, si ce n’est pas déjà le cas.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *