La fin du monde est pour dimanche, merci François Morel

lafindumondeestpourdimanche

Vu la pièce le dimanche 13 avril 2014. A Clamart. A l’époque, dans une recherche de concision, j’avais écrit de manière lapidaire « très inventif ». Mais c’était vraiment court comme commentaire jeune homme ! Je me souviens du début du spectacle avec l’extrait de Pierrot le fou, où Anna Karina geint : « Qu’est ce que je peux faire, j’sais pas quoi faire. » Promis, juré, j’irai voir le prochain Morel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *