La mégère apprivoisée, adaptée par Mélanie Leray, aux Gémeaux

photo_lamegereapprivoisee_christianberthelot-2carrousel © Christian Berthelot

Transposée dans un univers kitch (60-70 ?) avec chant, caméras sur le plateau, en coulisse et dans les cintres avec retransmission géante en fond de scène, un peu de nudité, pas mal de work-out des comédiens, la mégère qui gueule plus qu’elle ne parle, …. Pour résumer, c’est très bien … et légèrement ennuyeux. Donc, the question is : pourquoi tant de talents et d’invention finissent-ils par créer de l’ennui ? Je propose : parce qu’ils finissent par prendre le pas sur l’histoire qui ne nous parvient plus. A débattre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *