La vie très privée de Monsieur Sim, de Michel Leclerc, révélation(s)

La-vie-très-privée-de-Monsieur-Sim

Si on vous dit : un road-movie avec un type la soixantaine, dépressif très, sans boulot, fraîchement largué, d’une conversation à mourir d’ennui, à côté de la plaque très, avec une improbable mission de commis-voyageur bucco-dentaire, vous tournerez les talons.

Et vous aurez tort.

Allez découvrir Jean-Pierre Bacri très loin de son personnage de ronchon-rugueux, tout en amabilité et fragilité. Allez voir La vie très privée de Monsieur Sim, une histoire sensible où un père se révèle à un fils, et un fils à lui-même. Allez voir une histoire quelque part entre comédie, drame et poésie, qui intéresse et émeut. Allez voir des comédiens et comédiennes sobres et justes. Et puis, après, vous ne regarderez plus votre GPS de la même façon !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *