Le procès de Viviane Amsalem, de Shlomi et Ronit Elkabetz, divorce à l’israélienne

procès

Huis clos judiciaire captivant avec un très beau personnage féminin. Comédiennes, comédiens, mise en scène, magnifiques. Découverte éberluée du divorce à l’israélienne. En sortant, j’ai remercié Dieu de vivre dans un pays laïque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.