Le tunnel, de Kim Seong-hun, document

Jung-soo, jeune cadre de Kia Motors, rentre chez lui où l’attendent sa femme et sa fille dont c’est l’anniversaire. Il rentre dans un tunnel routier lequel s’effondre. Il arrive à prévenir les secours qui, suivis de la presse et des politiques, se mobilisent. Parvenir jusqu’à lui, le sauver, pas une mince affaire a priori.

Ca commence comme un film catastrophe. Puis quelques sarcasmes nous font penser à une comédie. Une autre scène à un drame psychologique.  Puis à une dénonciation de la corruption. Au bout d’un moment on ne se demande plus, on regarde le chef des secours se démener, Jung-soo survivre, et sa femme attendre comme elle peut.

C’est curieusement à la fois intéressant et un peu plat. Dépaysant et proche. Assez remonté contre les chaînes d’information en continu et les politiques. Passages incessants de la surface au sous-sol comme si il y avait une hésitation sur la personne du héros. Mais qui est le vrai héros de l’histoire ? Je ne sais pas. Ce que je sais maintenant c’est que les batteries des téléphones en Corée durent bien plus longtemps que les batteries des téléphones en France.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *