Les merveilles, d’Alice Rohrwacher, joli et inattendu

merveillesmerveilles2

Film inattendu dans une campagne italienne très reculée. Beau portrait d’une famille que le père, apiculteur, une sorte de radical (de gauche) égocentrique, psycho-rigide et tyrannique cherche à isoler du monde et de ses compromissions. La fille aînée a très envie de prendre un peu l’air et l’occasion se présente avec le tournage dans la région d’une émission de télé-réalité (assez misérable, il faut bien le dire). Très jolis rapports de l’aînée avec sa cadette. Très belle apparition de Monica Belluci. Pas le Grand Prix de Cannes pour rien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.