My old lady, d’Israël Horowitz, family thing

my_old_lady_poster

Le new-yorkais Jim arrive à Paris après la mort de son père. Il pense hériter d’un appartement. Il se découvre acheteur d’un viager, 400 peut-être 500 m2 dans le Marais avec un jardin de la même taille. Mathilde a 92 ans et est en pleine forme. Elle vit avec sa fille, vieille fille. Jim est fauché et ne pourra pas assurer la rente.

Le film commence comme une comédie, vire au drame, et revient à la comédie, alors que des affaires de famille se dévoilent, s’embrouillent et se débrouillent. C’est surtout les dialogues qui font le charme du film. C’est normal, il est adapté d’une pièce de théâtre. Savoureux Kevin Kline. Savoureuse Maggie Smith. Drôle mais à la limite du cas d’école. A voir.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *