Ruses diplomatiques et stratagèmes politiques, de Polyen, tous les coups sont permis

rusesdiplomatiques

Ruses diplomatiques et stratagèmes politiques est un recueil écrit au 2ème siècle par Polyen – un juriste macédonien – dans le but de mettre en garde les généraux romains contre les ruses des barbares : « leur plus grande spécialité consiste à tromper et à chercher des prétextes pour se parjurer ».

Et le livre de recenser des dizaines d’anecdotes où politique, faits guerriers et trahisons se mêlent, dans une période qui va de quelques siècles avant notre ère jusqu’à l’époque de Polyen. L’éditeur a classé ces anecdotes en 30 catégories : corrompre, se jouer des lois, bluffer, manipuler, etc.

Par exemple, après quelques jours de combats, les Thraces négocient avec les Athéniens une trève de 3 jours pour les cérémonies funéraires, puis les attaquent en plein milieu de la nuit. Hyper drôle !

J’ai eu parfois le sentiment de me retrouver dans un film, au moment où quelqu’un dit au héros, « attention c’est peut-être un piège », et qu’il y va quand même. Cette lecture m’a aussi fait penser aux Parrains, où les ruses mafieuses semblent directement inspirées de celles des lointains ancêtres des Corléone. Ou encore à Braveheart où Edward 1er a certainement lu Polyen (non pas pour déjouer les ruses mais pour les mettre en oeuvre).

Cette peinture de la noirceur de l’âme humaine finit par être écoeurante : très souvent l’anecdote se termine par « il mit à mort », « tous furent exécutés », etc. Les objectifs des tyrans et des apprentis tyrans sont les mêmes : déterminer qui va ou qui peut s’opposer à eux, et les zigouiller. Aujourd’hui, plus besoin de ruses et de stratagèmes, il y a Google, Facebook, Insta, et on peut faire des listes en quelques clics.

Enfin, un personnage revient souvent : Denys (l’ancien). C’est le pire de tous semble-t-il, mais la perte de dignité de ses adversaires finit par être comique. Peut-être à creuser.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *