Archives par étiquette : Damien Chazelle

La La Land, de Damien Chazelle, et pourtant

La-La-Land-Vinyl-Cover-2

Dans La La Land, tout est bien : le charme fou des deux interprètes principaux, l’image, les décors, les chorégraphies, la musique, la mise en scène …. Et pourtant. Et pourtant je n’ai pas été transporté. Pourquoi ? Je ne sais pas trop.  Peut-être parce que l’histoire met longtemps à démarrer. Peut-être parce qu’on est trop concentré sur les deux héros. Parce que peut-être qu’en fait l’histoire se termine là où elle aurait pu commencer et se développer, sur la question de la fidélité à l’amour de jeunesse. Cette question est assez expédiée, brillamment, mais expédiée quand même.

Bon, on se ressouvient de quoi ? De Splendor on the grass ? De New York, New York ? C’était bien plus bouleversant ou je me fais vieux ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Whiplash, de Damien Chazelle, le jazz est un combat

whiplash

Dans un prestigieux conservatoire new-yorkais, Andrew, un apprenti batteur, rejoint l’orchestre du redoutable Fletcher. Désireux de faire émerger un nouveau Charlie Parker, Fletcher pousse les élèves dans leurs retranchements, pour les en faire sortir et les révéler à eux-mêmes. Le jazz en devient un combat et il y a des victimes. Maltraitance, humiliations, injures, résilience, travail acharné, recherche de l’excellence. Je vous laisse deviner la fin. On aurait envie d’appliquer aux auteurs du film les méthodes de Fletcher pour les encourager, mais des enfants peuvent lire ces lignes. Très bons acteurs, très belle musique filmée.

 Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather