Archives par étiquette : film allemand

Toni Erdmann, de Maren Ade, surprenant

toni_erdmann

J’ai vu ce film il y a 10 jours. Le délai est quelque peu passé pour un billet de blog dans l’instant.

Que dire de Toni Erdmann ? Que c’est une jolie histoire d’amour entre un père et sa fille, le père refusant de l’abandonner à son conformisme.

Que c’est une dénonciation de nos moeurs économiques où vendre le licenciement sec de milliers de gens est une performance de consultant.

Que ce genre de métier tape quand même sur le système nasal et sexuel même si ça ne se voit pas trop.

Que les deux comédiens principaux sont particulièrement intéressants : Peter Simonischek et Sandra Hüller.

Que c’est un film surprenant, très drôle, et aussi parfois un poil long. Mais un cinéma qui prend un peu son temps, ça va revenir dans l’air du temps ?

A voir sans hésiter.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Fritz Bauer, un héros allemand, de Lars Kraume, ne jamais céder à la tyrannie

fritz_bauer

Je savais qu’Adolf Eichmann avait été enlevé par le Mossad en Argentine, avant d’être jugé puis pendu en Israël. Fritz Bauer, un héros allemand raconte ce qui se passe avant l’arrestation.

La soixantaine, Fritz Bauer est procureur général, juif, socialiste et aussi homosexuel à une époque où les “relations contre nature” sont un crime en Allemagne. Il dirige les enquêtes spéciales menées contre les anciens nazis. Sans succès notable depuis douze ans que la guerre est finie. Il faut dire que ses propres services, la police, les renseignements fédéraux et aussi le gouvernement sont truffés d’anciens nazis qui veulent passer sous les radars, et protéger les nazis fuyards, alors même qu’Adenauer mène une politique de réconciliation nationale. Les coups les plus tordus sont permis. Un jour, une lettre d’Argentine met Fritz sur la piste d’Eichmann. Sans soutien des renseignements et du gouvernement allemands, il se tourne vers le Mossad. Mais il ne pourra vraiment compter que sur l’aide d’un jeune procureur qui, bientôt, se trouve lui aussi sur la corde raide. Les faits ne seront connus que 10 ans après la mort de Fritz Bauer.

C’est très bien joué. Très intéressant. Donne envie d’entendre de l’allemand. Et de bien faire la différence entre le sens de compromis, et celui de compromission. A voir.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

 

De l’autre côté du mur, de Christian Schwochow, qu’il y a-t-il ?

mur

Très, très belle actrice. Et personnage très intéressant. 1978, Allemagnes de l’est et ouest. Qu’il y a-t-il de l’autre côté du mur ? D’autres murs à franchir, mais vous le saviez déjà. A voir.