Archives par étiquette : Mathilde Seigner

Edmond, d’Alexis Michalik, d’énergie

La scène se passe au Trianon de Sceaux. Avant-première d’Edmond, en présence du réalisateur et de deux de ses acteurs : Lucie Boujenah ( a fait ses études à Marie Curie apprendra-t-on) et Thomas Solivérès. Alexis Michalik raconte qu’à l’origine Edmond était un scénario, devenu une pièce, puis redevenu un scénario en raison du succès de la pièce. Tout cela a pris quelques années. Mais que raconte son Edmond ?

A la suite d’un concours de circonstances, et de l’intervention de Sarah Bernhardt, Edmond Rostand, poète sans grand succès, dispose de trois semaines pour écrire “une comédie” lui demande-t-on. Le film fait le récit de ces trois semaines, et montre comment l’inspiration vient à Edmond, au gré des rencontres, des situations, des hasards. On y croise le monde du théâtre de l’époque, Feydeau et Courteline qui ont eux du succès, et aussi Tchékhov, et même Mélies. On voit comment se construit, évolue, est remis en cause, s’enrichit Cyrano de Bergerac.

Que peut-on dire ? Que c’est bourré d’énergie. Que Thomas Solivérès même moustachu est un poil jeune pour le rôle mais fait oublier cette jeunesse par son engagement. Que ça va à toute vitesse. Que c’est très souvent drôle. Que c’est bien filmé et qu’on ne se pose pas la question d’ailleurs. Que tous les rôles existent : Clémentine Célarié, Mathilde Seigner, Olivier Gourmet, Tom Leeb, …. Que les deux producteurs tenanciers de bordel sont très réussis, etc, etc. C’est très simple, d’Edmond on ne peut dire que du bien.

J’ai aimé Edmond, qui va rejoindre Shakespeare in love ou Molière (de Tirard), au panthéon des films qui nous font voyager dans le cœur et dans le temps des auteurs. Et ça c’est pas facile à faire, non ?